Skip to the content

L’automatisation demande des palettes de haute qualité

« Un entrepôt automatisé offre d’importants avantages, mais il est aussi très sensible aux rejets. Et s’il y a une chose qui cause des problèmes, c'est bien une palette détériorée. Nous ne voulons donc pas que cela se produise. La meilleure façon d'éviter cela est de continuer à acheter de nouvelles palettes. Comme ce n'est pas possible, vous devez trouver une solution qui s’en rapproche le plus. La location de palettes est alors la seule bonne alternative. »

Remco Rijsenbrij, Directeur Operation chez Johma

 

Mais ne vous fiez pas seulement aux mots de Remco.

Les palettes locatives sont la meilleure alternative

Les entrepôts du côté producteur comme du coté distributeur sont de plus en plus automatisés. D’une part, suite à l’émergence d’une économie 24/7 – où les consommateurs attendent une livraison efficace et instantanée. D’autre part, la demande est alimentée par le besoin des entreprises à optimiser leurs processus puisque la main d’œuvre est de plus en plus difficile à trouver, mais également pour améliorer la sécurité sur site, augmenter la productivité et réduire les coûts sont aujourd’hui une priorité.

Prévention des perturbations

Un des plus gros challenges lorsqu’on automatise un entrepôt est la prévention des rejets et les périodes d’arrêts. Nous sommes aujourd’hui dans un environnement commercial où les robots, les ordinateurs et les logiciels intelligents contrôlent les opérations, mais une palette de moindre qualité peut perturber les flux de ces processus méticuleux. Peter de Vos, Ingénieur Commercial de CSi, un fabricant hollandaise de lignes automatisées fait le point : « Pour éviter les problèmes de ce type nous offrons des lignes de vérifications pour les palettes vides et pleines. La qualité des palettes en elle-même est importante, nous conseillons donc à nos clients d’utiliser des palettes locatives entièrement entretenues que nous récupérons de nos clients pour que leur tolérance soit bien meilleure qu’une palette qui n’a quant à elle pas été vérifiée et réparée soigneusement. Même si un producteur n’a pas automatisé sa plateforme, il est important de savoir que le distributeur l’a peut-être fait et une palette de moins bonne qualité pourrait causer des perturbations et des délais supplémentaires – encore une raison de garder la qualité palette à l’esprit »

Un flux continu

IPP offre un service One Way Trip qui fournit la meilleure qualité palette pour un flux continu dans un environnement automatisé. Avec ce service, la palette revient après chaque mouvement vers un dépôt IPP pour une inspection minutieuse et des réparations, s’il y en a besoin, en respect d’un cahier des charges stricts. Au dépôt, les palettes entrantes sont inspectées visuellement pour nous assurer qu’elles répondent aux cahiers des charges. Si les palettes ont besoin d’être réparée, elles le seront par une équipe spécialisée sur le dépôt pour répondre à nos cahiers des charges stricts. Ensuite, la palette réparée est repeinte avec la couleur brun brique spécifique à IPP, avant de retourner dans la chaine logistique. Le bois qui ne peut pas être réparé ou réutilisé est recyclé en biomasse, pour rester dans notre démarche durable.

Meilleure alternative

Johma, le célèbre producteur de salades hollandais, a automatisé un de ses entrepôts avec Rolan Robotics qui traite plus de 150 000 mouvements de palettes par an avec IPP. Le directeur des Opérations, Remco Rijsenbrij : « Un entrepôt automatisé offre d’importants avantages, mais il est aussi très sensible aux rejets. Et s’il y a une chose qui cause des problèmes, c'est bien une palette détériorée. Nous ne voulons donc pas que cela se produise. La meilleure façon d'éviter cela est de continuer à acheter de nouvelles palettes. Comme ce n'est pas possible, vous devez trouver une solution qui s’en rapproche le plus. La location de palettes est alors la seule bonne alternative. »

Dans le futur proche il va y avoir une forte tendance à l’automatisation et des solutions robotiques dans les entrepôts, qui pourrait inclure l’utilisation de robot mobile à coté de tapis roulant. L’IoT (Internet of Things) est également une tendance émergente dans les entrepôts, l’IoT permet de connecter, contrôler et synchroniser tous les éléments mobiles d’un entrepôt – par exemple les équipements et les inventaires, mais également les palettes. Nous reviendrons sur ce sujet dans une de nos prochaines séries d’expertise.

Vous décidez.

Veuillez compléter le formulaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.